Cap Atlantique développe l’écopâturage pour protéger les dunes


Cap Atlantique et la commune d’Assérac, cogestionnaires du site des dunes de Pont-Mahé, viennent de valider un nouveau plan de gestion de ces 24 hectares d’espace naturel protégé qui prévoit un programme de 21 actions pour la période 2023-2027. Le but de ce projet est de gérer, d’entretenir et de préserver un des derniers sites dunaires de Loire-Atlantique. Cap Atlantique indique que « le massif dunaire de Pont-Mahé s’étend sur un linéaire de 1,7 km dont l’épaisseur est très variable, allant de 500 à quelques mètres, et fait partie des 3 massifs dunaires les plus importants de l’agglomération de la presqu’île de Guérande Atlantique. Cet ensemble géographique remarquable (baie, dunes, plage, marais) est reconnu à plusieurs titres, notamment pour la qualité de son patrimoine naturel avec la présence de 6 plantes protégées, 7 espèces d’amphibiens et 5 espèces de reptiles. »

Notons que Cap Atlantique a recours à l’écopâturage, avec des moutons des Landes de Bretagne, pour protéger ce site, également sur la dune de la Falaise à Batz-sur-Mer et sur la dune de la Grande falaise à La Turballe.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article